Guide d’achat : quel gonfleur électrique paddle choisir en 2018 ?

L’accessoire absolument indispensable quand on a un paddle gonflable est un gonfleur ou une pompe. Et il ne suffit que d’une fois pour comprendre que le gonfleur électrique paddle est l’idéal.

La pression parfaite pour gonfler un paddle dépend légèrement du poids de la personne et du modèle de stand up paddle gonflable que l’on possède. Pour autant s’il y a bien une chose qui ne change pas c’est que la planche doit être parfaitement gonflée si on ne veut pas avoir des soucis d’équilibre et même de glisse.

Peut-on acheter la première pompe électrique que l’on trouve ? Comment choisir le modèle qui nous permettra de gagner du temps pour profiter au maximum de son board ? Petit tour d’horizon des possibilités, avantages et inconvénients du gonfleur électrique paddle.

Le top 5 des meilleurs gonfleurs électriques paddle 2018

Découvrez tout de suite les modèles préférés des internautes. Ce sont tous des gonfleurs électriques qui ont été achetés et utilisés, puis les avis sur les pompes pour paddle ont été pris en compte afin d’établir cette sélection. Vous y trouverez à plusieurs reprises la marque Bravo, qui est une véritable référence sur le sujet. Sachez que nous mettons à jour cette sélection très régulièrement.

Qu’est-ce qu’une pompe pour paddle gonflable ?

Qui dit planche gonflable, dit besoin de la gonfler.

En terme de matériel, il existe pas mal de pompes électriques qui font l’affaire, surtout quand on se tourne vers le matériel dédié aux sports nautiques. Eh oui, il n’y a pas qu’en stand up paddle qu’on utilise des planches gonflables.

En fait il existe deux types de gonfleurs, les modèles électriques et les modèles manuels. En achetant une planche de paddle auprès de certaines, marque, comme les boards paddle naish, on reçoit avec une pompe manuelle équipée d’un manomètre.

Comment choisir son gonfleur électrique pour stand up paddle ?

Il y a vraiment beaucoup de gonfleurs électriques en vente et il n’est pas facile de s’y retrouver. Voici les éléments à ne pas louper pour choisir le gonfleur qui conviendra à votre planche de paddle.

Les embouts
Probablement l’élément le plus important est de savoir si la pompe peut être fixée sur la valve de votre planche. Ne vous laissez pas leurrer pas les kits qui proposent 10 embouts différents, vous n’en avez besoin que d’un, soyez sûr qu’il y est.
La pression maximale
Une planche de paddle a besoin d’une pression totale d’au moins 15PSI. Vérifiez ce que le gonfleur que vous voulez permet. Ainsi certains gonfleurs spécifiques au nautisme s’arrête à 14PSI, ce qui signifie qu’il faudra obligatoirement terminer à la main. Ce n’est pas gênant si vous visez 15PSI, cela peut l’être si vous avez besoin de 18PSI.
Le manomètre
Le manomètre permet de suivre la progression du gonflage du board de paddle. Certains écrans ne commencent qu’à 7PSI (avant ça l’aiguille ne bouge pas). Vérifiez l’emplacement et la lisibilité de l’écran.
L’alimentation
Qui dit gonfleur électrique, dit besoin d’une source d’électricité. La marque bravo propose des petites batteries en option. Sinon le plus souvent la pompe possède un câble d’alimentation avec des pinces crocodiles (pour utiliser le moteur de la voiture). Attention, la longueur du câble varie d’un modèle à l’autre.
Les options
Les meilleures pompes électrique de SUP proposent quelques options intéressantes.
Il est parfois possible de programmer la pression voulue pour bénéficier d’un arrêt automatique. Certaines ont un filtre à air pour protéger le moteur (quand on gonfle sur du sable par exemple). Et il y a même des pompes qui accélèrent le dégonflage de la planche.

Pourquoi acheter un gonfleur électrique paddle ?

Quand on reçoit avec sa planche de paddle un gonfleur manuel, on est souvent ravi et on a l’impression de faire des économies. Malheureusement la pompe en question est souvent de mauvaise qualité. Et surtout, gonfler une planche de paddle demande du temps, de la force et un certain poids.

Certaines personnes ont besoin de 30 minutes pour gonfler intégralement la planche, avec une pause au milieu. Les femmes de moins de 65 kg ont du mal à dépasser les 12 PSI (alors qu’elles doivent monter jusqu’à 15 PSI). Bref, rapidement le gonfleur électrique semble indispensable.

Cependant, attention, le gonfleur électrique seul ne suffit pas. Eh oui, le gonfleur électrique permet d’atteindre la pression presque parfaite. Mais le plus souvent il faudra prévoir de finir avec la pompe manuelle pour atteindre le gonflage optimal.

Le gonfleur électrique permet de gagner du temps et de ne pas s’épuiser avant de commencer. Et certains voient dans l’utilisation de la pompe manuelle finale une bonne façon de s’échauffer avant une séance de SUP.

Quel est le prix d’une pompe électrique de paddle ?

Il est possible d’opter pour un gonfleur électrique à 30 €. Mais c’est prendre le risque de devoir en changer rapidement ou pire, de ne pas pouvoir l’utiliser sur un stand up paddle. Pour de la qualité qui vous permettra ensuite de vraiment profiter de vos séances de paddle, prévoyez un budget moyen de 100 €.

Du coup, si vous avez une planche paddle gonflable pas chère, n’oubliez pas d’inclure la pompe dans votre budget total.

Comment utiliser un gonfleur de paddle gonflable ?

Avant de commencer, renseignez-vous sur la pression exacte que vous devez atteindre, plutôt 15 PSI ou 18 PSI ?

La première partie consiste à gonfler de façon électrique, idéalement jusqu’à la pression parfaite, sinon au plus proche possible. Puis il faut installer la pompe manuelle pour finaliser le gonflage. Même si cette dernière étape est fatigante et désagréable, il est impossible de la contourner. Autrement votre planche sera molle, s’enfoncera un peu trop dans l’eau et vous gênera dans votre pratique.

Les différents types de pompes pour stand up paddle

Il y a deux types de pompes pour SUP.

Le gonfleur manuel pour paddle est d’une forme assez classique. Souvent offert en cadeau avec la planche, il est possible d’en acheter pour une trentaine d’euros auprès de marques spécialisées stand up paddle. L’idéal est alors d’opter pour un modèle avec double action. Mais il faudra tout de même prévoir au moins une vingtaine de minutes pour gonfler toute la planche.

Le gonfleur électrique pour paddle est plus petit, moins encombrant quoiqu’un peu plus lourd. Il permet de gonfler rapidement une planche sans aucune fatigue physique. La seule contrainte est qu’il faut avoir accès à une source d’électricité.

Faut-il dégonfler / gonfler à chaque séance de paddle ?

Cette question se pose surtout pour ceux qui ont la place de ranger leur planche sans la dégonfler et qui souhaitent en faire quasiment tous les jours. Certains revendeurs suggèrent de ne pas y toucher et de simplement la mettre à l’abri du soleil.

Mais pour encore plus de sécurité et un meilleur entretien de votre planche, l’idéal est de la dégonfler un tout petit peu. Pas grand-chose, à peine visible à l’œil nu (quoique perceptible quand on monte sur la planche). Ensuite vous pouvez la ranger en la plaçant sur la tranche. Et avant de débuter votre session suivante, il ne vous faudra que quelques minutes avec une pompe manuelle pour la remettre dans une forme parfaite.

Cela demande peu de temps, mais augmente considérablement son espérance de vie.

Conclusion

Finalement si la pompe électrique pour paddle est indispensable, la pompe manuelle l’est presque tout autant, mais pas pour les mêmes raisons. D’un autre côté, cela permet à quelques chanceux vivant au bord de la mer de profiter de leur pause déjeuner pour filer en voiture jusqu’à leur spot préféré, se préparer en vitesse et profiter de leur planche entre deux rendez-vous.

Guide d’achat : quel gonfleur électrique paddle choisir en 2018 ?
3.5 (70%) 18 votes